Introduction   équipe   Accès aux Cartes   Accès aux Listes   Adresses utiles   Nous contacter
Türkçe |
 

Peintres, fresquistes, mosaïstes - Large

Peintres, fresquistes, mosaïstes

L'iconographie religieuse orthodoxe suit différentes écoles de styles et de techniques d'exécution. Dans le patriarcat d'Antioche, c'est au XVIIe siècle qu'elle s'est affirmée à côté des écoles grecques et russes, avec la naissance de l'école arabe d'Alep à travers l'œuvre de Yousof al-Moussawir et de ses descendants.

Le XIXe siècle a connu un essor incomparable de cet art, sous l'influence de l'école de Jérusalem et celle de Crète.  Aujourd'hui, plusieurs iconographes laïcs ou religieux s'inspirent rigoureusement de cet héritage.

Les fresques médiévales des églises antiochiennes sont en mauvais état de conservation. Depuis 1960, cet art connait un renouveau, des fresquistes autochtones et étrangers peignant des décors pariétaux d'une grande beauté. On note en parallèle, depuis 1980, un regain d'intérêt pour la mosaïque.

 

Fresques de Saint-Dimitri de Beyrouth par Pierre Daniel, 2008 La Transfiguration de Chekka par Angel Malev, 1994
Fresques de Saint-Dimitri de Beyrouth par Pierre Daniel, 2008 La Transfiguration de Chekka par Angel Malev, 1994
 
Un atlas des églises orthodoxes
Carte d'accès aux églises orthodoxes du Koura, Liban
 
Un patrimoine artistique d’une valeur inestimable
Hasbaya : autre chef-d’œuvre architectural du XVIIIe siècle
 
Peintres, fresquistes, mosaïstes
 
Des styles entre tradition locale et apports étrangers
 
Concepteurs, constructeurs, artisans
 
Les archives d'Arpoa
 


Autres albums
© Université de Balamand, Mise à jour mars 23, 2017  Visiteurs à ce jour: 1728513